Nouvelles d'Haïti

Agenda

Aucun événement

Au fil de l'histoire. Semaine 13 au 19 novembre 2017

13 novembre 2002 : Manifestation d’étudiants
A Port-au-Prince, se déroule une imposante manifestation d’étudiants en protestation contre la dissolution du Conseil de l’Université, par les autorités de l’époque. Cette décision devait mettre fin à l’autonomie de l’Université d’Haïti.

14 novembre 1889 : Un Noir américain ambassadeur en Haïti
Frederick Douglass, présente ses lettres de créances à Florvil Hyppolite, Président d’Haïti, à Port-au-Prince. Cet ancien esclave a été le premier ambassadeur noir nommé par le gouvernement des Etats-Unis.

Frederick Douglass (c 1818 – 1895)
Frederick Douglass (c 1818 – 1895)

15 novembre 1664 : La Tortue à la Compagnie des Indes
La Compagnie des Indes Occidentales, fondée par Richelieu en 1635, achète l’île de  La Tortue, située au Nord-Ouest de la partie occidentale de l’île d’Hispagnola, à Monsieur du Rausset.

15 novembre 1907 : Décès de Justin Lhérisson  
L’écrivain haïtien Justin Lhérisson décède à Port-au-Prince. Il était l’auteur de deux romans : "La Famille des Pitite-Caille" (1905) et  "Zoune chez sa ninnaine" (1906). Justin Lhérisson a aussi écrit trois recueils de poésie : "Myrtha" (1892), "Les chants de l'aurore" (1893) et "Passe-Temps" (1893). Il n’a vécu que 34 ans.

Justin Lhérisson (1873 – 1907)
Justin Lhérisson (1873 – 1907)

16 novembre 1792 : Assassinat de Ferrand de Baudières
Ferrand de Baudières, officier des grenadiers volontaires de Saint-Domingue, juge de la Sénéchaussée et Amirauté du Petit-Goâve, a la tête tranchée par des royalistes esclavagistes pour avoir rédigé une pétition à l'Assemblée provinciale de l'Ouest en faveur des droits civils et politiques des affranchis dont nombreux avaient été ses compagnons d'armes pendant la guerre de l’indépendance des Etats-Unis, à Savannah en Géorgie.

17 Novembre 1915 : Escarmouche entre les occupants américains et les "Cacos"
Haïti est occupé par les troupes américaines depuis le mois de juillet. Les Marines attaquent le dernier bastion des résistants à l’occupation, les Cacos, à Fort Rivière, dans le Nord, au sommet de la Montagne Noire, entre Grande Rivière, Dondon et Saint Raphaël. Le général Josephete, chef des Cacos, est tué avec 50 de ses hommes.

17 novembre 1961 : Expulsion de Monseigneur Robert
Le Président François Duvalier décide l’expulsion d’Haïti de l’évêque de la ville de Gonaïves, Monseigneur Paul Marie Robert

18 novembre 1803 : Bataille de Vertières
La bataille de Vertières (Commune située au nord de Saint-Domingue, près du Cap-Français) marqua la victoire définitive des anciens esclaves révoltés de Saint-Domingue commandés par le Général Jean-Jacques Dessalines, sur les troupes françaises commandées par le Général Rochambeau. A cette bataille, l’officier François Capois, ancien esclave, se couvrit de gloire. En effet, alors qu’il galopait, à la tête de ses troupes son cheval fut tué sous lui, il persista à mener l’assaut avec ses hommes. Peu de temps après, un boulet ennemi emporta son chapeau, sans le blesser, Capois cria : ″En avant ! Les boulets son de la poussière !″ L’héroïsme dont il venait de faire preuve lui valut que son adversaire le Général Rochambeau fît arrêter temporairement le combat pour lui adresser ses félicitations. Capois fut surnommé "La Mort" à cause de son mépris sincère de la mort.
En France, l’enseignement de l’histoire a fait l’impasse sur cette bataille. Comme pour dissimuler une honte. Reconnaître que ce qui était déjà la Grande Armée de Napoléon avait subi sa première défaite face à une armée d’anciens esclaves, réputée inférieure, semble être considérée comme une humiliation inavouable. Un livre intitulé : "L’armée indigène - La défaite de Napoléon à Vertières", dont l’auteur est l’historien français Jean-Pierre LE GLAUNEC, a été publié en octobre 2014. Il contribue à la vérité de cette bataille dans l’histoire de France.

Le Général Donatien Rochambeau (1755 – 1813) / Le Général François Capois dit
Le Général Donatien Rochambeau (1755 – 1813) / Le Général François Capois dit "La Mort" (1766 – 1806)

Monument de commémoration de la bataille de Vertières
Monument de commémoration de la bataille de Vertières

18 novembre 1844 : Première constitution dominicaine
Publication de la première constitution de la République Dominicaine qui avait proclamé son indépendance vis-à-vis d’Haïti le 27 février de la même année.

18 novembre 1930 : Vincent Président
Le Sénateur Sténio Vincent est élu Président de la République pour un mandat de six ans, par l’Assemblée Nationale. C’est le quatrième et dernier chef d’Etat de la période de l’occupation américaine. En effet, les derniers Marines quittent Haïti en août 1934.

Le Président Sténio Vincent (1874 – 1959)
Le Président Sténio Vincent (1874 – 1959)

19 novembre 1883 : Bombardement de Jérémie
La ville de Jérémie, située dans le Sud d’Haïti, est bombardée, sur ordre du Président Salomon, par le navire de guerre le "Jean-Jacques Dessalines", avec pour objectif d’écraser les opposants à son régime.

Carte d’Haïti - Situation géographique de la ville de Jérémie
Carte d’Haïti - Situation géographique de la ville de Jérémie

Heure de Port-au-Prince

Liens

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à naviguer sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.