Communiqué de presse

Paris, le 16 juillet 2015

Non à la déportation des Haïtiens de République Dominicaine !


Depuis le 17 juin 2015, environ 17.000 Dominicains d’ascendance haïtienne ont été expulsés manu militari de République Dominicaine vers la République d’Haïti. Tous les jours, ce sont des centaines d’hommes et de femmes d’âge adulte, d’enfants et de personnes âgées qui sont déportés sans ménagement.


Ces actes sont la conséquence de l’application du Plan de Régularisation des Etrangers mis en place par les autorités dominicaines à la suite de l’adoption, le 25 septembre 2013, de l’arrêt 168-13 par le Tribunal constitutionnel de la République Dominicaine, qui dénie la nationalité dominicaine à tous les Dominicains d’origine étrangère nés sur le sol dominicain après l’année 1929. Rappelons que le droit du sol figure dans la Constitution de la République Dominicaine.

Cette décision vise particulièrement les Haïtiens - environ 250.000 personnes - qui sont installés depuis de longues années en République Dominicaine et qui y ont fondé des familles.

Haïti Mémoire et Culture sollicite de la part du gouvernement de la France, pays ami d’Haïti et patrie des Droits de l’Homme, son intervention pour :

1- convaincre l’Etat haïtien de briser le silence qui entoure ces événements, sur la scène internationale, en portant le débat devant l’Assemblée générale de l’ONU ;

2- appuyer l’action des ONG qui agissent dans la zone frontalière haïtiano-dominicaine pour venir en aide aux personnes déportées ;

3- encourager l’Etat haïtien à organiser l’’accueil et favoriser l’insertion de toutes les personnes déportées ;

4- exiger de l’Etat dominicain qu’il mette fin à la "chasse aux Haïtiens" ;

5- rappeler à l’Etat dominicain, le respect inconditionnel de la dignité des personnes.

Avec la plus ferme conviction, nous disons : Non à la répression raciste et inhumaine menée contre les Haïtiens par les dirigeants de la République Dominicaine !

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à naviguer sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.