Rencontre: Histoire et Littérature avec Bernard GAINOT et Louis-Philippe DALEMBERT

Conférence Haïti Aujourd'hui

Haïti aujourd’hui

Mercredi 18 janvier 2017 au Centre Culturel Irlandais à Paris

Rencontre avec Corentin Fohlen, Journaliste, Reporter-Photographe, à l’occasion de la parution de son livre sur la vie de nos jours en Haïti, intitulé "Haïti" (2017), et Christophe Wargny, Ecrivain, Historien, ancien Maître de conférences au CNAM, auteur du livre "Haïti n’existe pas 1804 – 2004, 200 ans de solitude" (2004) et ancien Conseiller de l’ex-président haïtien Jean-Bertrand Aristide.


e gauche à droite : Corentin Fohlen, Jacques Léon-Emile, Christophe Wargny
De gauche à droite : Corentin Fohlen, Jacques Léon-Emile, Christophe Wargny

Haïti. Corentin Fohlen Haïti n'existe pas. Christophe Wargny

 

Affiche conférence Haïti aujourd'hui

Migration et changement climatique dans l’espace caribéen, le cas haïtien

Logo France Volontaires

Migration et changement climatique dans
l’espace caribéen, le cas haïtien

Dimanche 27 septembre 2015


Dynamiques migratoires en Haïti depuis les années 1960

Jacques LEON-EMILE
Président de l’association Haïti Mémoire et Culture

Les années 1960 marquent le début des grandes migrations de la population de la République d’Haïti. En effet, une grande proportion de la population haïtienne s’est déplacée vers d’autres pays pour s’y établir, selon la définition stricte du terme migration. L’explication de ce phénomène unique dans les Caraïbes tient à l’escalade de violence à laquelle s’est livrée dans le pays, la dictature de Papa Doc alias François Duvalier, durant ces années. Haïti en est encore profondément marqué aujourd’hui.

Avant les années 1960, le mouvement migratoire haïtien était plutôt timide. Des membres de la classe fortunée ou des boursiers se rendaient en France, francophonie obligeant, pour entreprendre des études. Dans la catégorie plus pauvre de la population, quelques personnes partaient travailler aux Etats-Unis, principalement à New-York. C’était une migration à petite échelle. Beaucoup d’autres partaient vendre leur force de travail comme coupeurs de canne à sucre, pendant la période des récoltes, dans les plantations de Cuba ou de la République Dominicaine. A titre de témoignage, dans le célèbre roman "Gouverneurs de la rosée" de l’écrivain haïtien Jacques Roumain, dont l’action se déroule dans les années 1930, le personnage principal rentre au pays après un long séjour à Cuba où il a été coupeur de canne à sucre. Rappelons aussi qu’en 1937 au moins 15.000 ressortissants haïtiens, vivant en République Dominicaine, ont été massacrés par le régime sanguinaire du dictateur Rafael Trujillo, dans le silence de la communauté internationale.

Lire la suite...

Conférence : L'occupation d’Haïti par les Etats-Unis (1915 –1934) et l’impérialisme américain

 

Affiche conférence. L'occupation d’Haïti par les Etats-Unis (1915 –1934) et l’impérialisme américain

Projection du documentaire Haïti, la Terre

 

Affiche. projection documentaire Haïti la Terre

Une grande figure de la culture haïtienne disparait…

Jean Métellus, poète et écrivain haïtien, est décédé le samedi 4 janvier à son domicile à Bonneuil-sur-Marne. Il vivait en France depuis en 1959, après avoir fui la dictature de Duvalier. Médecin de formation, il était neurologue et exerçait à l’hôpital Emile Roux (Val-de-Marne).

Jean Métellus était l’auteur d’une dizaine de romans, mais aussi d’essais, de pièces de théâtre et de recueils de poésie. Il a été élevé au rang de Chevalier de la Légion d’honneur en 2008. Il a reçu le Grand prix international de la Poésie de langue française Léopold Sédar Senghor en 2006. Il a été récompensé, en 2007, du Grand prix de la poésie de la Société des gens de Lettres. En 2010, il a été distingué du Grand prix de la francophonie par l’Académie française, pour l’ensemble de son œuvre.

Haïti Mémoire et Culture s’associe à la douleur de sa famille et de ses proches.

Jean Métellus (1937 – 2014)
Jean Métellus (1937 – 2014)

Une grande voix de la culture haïtienne s’est tue…

Mimi Barthélemy, la grande conteuse, qui savait tant charmer son auditoire par la passion qu’elle mettait à raconter des histoires souvent inspirées de la vie haïtienne, s’est éteinte.

Elle a été terrassée, ce samedi 27 avril, par une crise cardiaque, à l’âge de 73 ans.

En 2011, Mimi Barthélemy avait été décorée de la Légion d’honneur par M. Frédéric Mitterrand, Ministre français de la culture.

Haïti Mémoire et Culture se joint à sa famille et à ses proches, dans cette épreuve.

Mimi Barthélemy (1939 – 2013)

Mimi Barthélemy (1939 – 2013)

Un auteur haïtien à l’honneur à la Comédie-Française. "Erzuli Dahomey, déesse de l'amour"

Pièce du dramaturge et comédien haïtien Jean-René Lemoine,
Mise en scène d'Éric Génovèse
du 14 mars au 15 avril 2012
Théâtre du Vieux-Colombier

Victoire vit entourée de ses jumeaux, qui rêvent d'un destin grandiose, et de sa bonne antillaise, bouleversée par la mort de Lady Di. Après l'enterrement du fils aîné de la famille, mort lors d’un voyage au Mexique, une mystérieuse femme sénégalaise réclamant le corps de son propre fils fait irruption. Et le surnaturel vient alors bouleverser cet univers provincial. Jean-René Lemoine, d'origine haïtienne, emprunte autant au mélodrame qu'au vaudeville avec une liberté proche du cinéma d'Almodovar, tragique et frivole. De Lady Di à une déesse de l'amour vaudo…

http://www.comedie-francaise.fr/spectacle-comedie-francaise.php?spid=294&id=517

Tarifs préférentiels du 20 mars au 12 avril inclus :
▪ 22€ au lieu de 29€en plein tarif et de
▪ 10€ au lieu de 12€ pour les moins de 28 ans et les demandeurs d’emploi
Offre valable dans la limite des places disponibles avec le code promotionnel « Victoire » au 01 44 39 87 00 / 01 ou aux guichets du
Théâtre du Vieux-Colombier, 21 rue du Vieux-Colombier Paris 6e

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à naviguer sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.