Haïti en quelques dates…

 

1492 Arrivée de Christophe Colomb dans l’île d’Haïti, dont il prend possession au nom de la Couronne d’Espagne et qu’il dénomme Hispañola.
1503 Les premiers Noirs déportés d’Afrique sont amenés commme esclaves dans l’île.
1625 Les flibustiers français s’établissent dans l’île de La Tortue, située au nord-ouest d’Hispañola.
1685 Publication du "Code Noir ou Recueil d’édits, déclarations et arrêts concernant les esclaves nègres de l’Amérique"
1697 Signature du Traité de Ryswick qui met fin en Europe à la guerre de la Ligue d’Augsbourg et qui règle la partition de l’île d’Hispañola entre l’Espagne et la France. Le tiers occidental, français, devient Saint-Domingue et la partie orientale reste espagnole sous la dénomination de La Audiencia de Santo Domingo.
1791 Nuit du 14 août : cérémonie du Bois Caïman au cours de laquelle des esclaves réunis autour d’un chef, Boukman, prêtent serment de vivre libres ou mourir. Nuit du 22 août : déclenchement de la révolte des esclaves.
1793 Le Commissaire Sonthonax, envoyé en mission à Saint-Domingue par la Convention, pour rétablir la situation à la suite de la révolte des esclaves, des attaques des espagnols et des anglais, proclame l’abolition de l’esclavage pour se rallier les esclaves révoltés afin qu’ils participent au sauvetage de la colonie au profit de la France. C’est à cette époque qu’apparaît dans les événements l’ancien esclave Toussaint-Louverture.
1801 Toussaint-Louverture, à la faveur des circonstances et par son habileté gravit tous les échelons et devient Général en chef de Saint-Domingue, proclame la souveraineté de la France sur toute l’île et promulgue une constitution dans laquelle la colonie acquiert son autonomie vis-à-vis de la Métropole avec un statut d’Etat associé.
1802 Bonaparte, Premier Consul, envoie à Saint-Domingue une expédition militaire commandée par son beau-frère le général Leclerc, avec pour mission de soumettre la colonie, rétablir l’esclavage et déporter les chefs rebelles. Toussaint-Louverture est arrêté et déporté en France où il est emprisonné au Fort de Joux dans le Jura. Le général Leclerc meurt de la fièvre jaune dans l’île de La Tortue.
1803 Reprise de la révolte par les anciens esclaves avec à leur tête Dessalines, ex-lieutenant de Toussaint-Louverture. Ce dernier meurt en prison, en France, au mois d’avril. En novembre c’est la dernière bataille qui oppose les révoltés aux troupes expéditionnaires. Celles-ci sont battues et quittent définitivement la colonie.
1804 Le 1er janvier, c’est la proclamation de l’indépendance. Saint-Domingue reprend le nom d’avant l’arrivée de Christophe Colomb : Haïti. Le général Dessalines devient Gouverneur à vie puis empereur.
1806 Desssalines est assassiné. Haïti est divisé en deux Etats : un royaume au Nord où règne le Roi Christophe et la république à l’Ouest et au Sud, dirigée par le général Pétion.
1822 Le général Boyer qui a succédé au président Pétion, a réinstauré la république sur tout le territoire d’Haïti à la mort de Christophe et occupe la partie orientale, jusqu’à sa chute en 1843.
1825 Le général Boyer obtient la reconnaissance de l’indépendance d’Haïti par la France au prix du versement d’une indemmnité de 150 millions de francs-or.
1842 Un terriblement tremblement de terre frappe la partie Nord d’Haïti et fait 10.000 morts.
1844 La partie orientale de l’île proclame son indépendance et devient la République Dominicaine
1915 Les américains occupent Haïti jusqu’en 1934.
1957 François Duvalier devient président d’Haïti, à la faveur d’élections truquées.
1986 Jean-Claude Duvalier qui avait succédé à son père François, décédé en 1971, est chassé du pouvoir.
1990 Un prêtre, Jean-Bertrand Aristide, est élu président d’Haïti à la suite des premières élections démocratiques et honnêtes organisées dans le pays.
2010 Le 12 janvier, un tremblement de terre détruit presque entièrement la capitale, Port-au-Prince, et quelques autres grandes villes, occasionnant la mort de 250.000 à 300.000 personnes, faisant 300.000 blessés dont 5.000 à 6.000 mutilés et un million et demi de sans abri.

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à naviguer sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.