Gouverneurs de Saint-Domingue

 

Dès 1625, des aventuriers français s’établirent dans l’île de La Tortue sitiuée au Nord-Ouest de l’île d’Hispagniola, à l’époque colonie espagnole. Ils organisaient des raids sporadiques sur la partie de la colonie qu’ils désignaient sous le nom de La Grande Terre. Ces aventuriers étaient constitués en deux groupes : les flibustiers et les boucaniers. Les flibustiers étaient des pirates qui parcouraient les mers et rapinaient les bateaux qu’ils croisaient sur leurs routes. Les boucaniers étaient eux fixés à terre. Leur nom vient du feu, le boucan, dont ils se servaient pour fumer la viande et assurer sa conservation.

Plusieurs chefs ont dirigé l’île de La Tortue. Celui que l’histoire a retenu comme le véritable fondateur de la colonie, fut Bertrand d’Orgeron, Sieur de la BOUËRE, gouverneur de l’île de la Tortue de 1665 à 1676.

Par le Traité de Ryswick, en 1697, qui mit fin à la guerre de la Ligue d’Augsbourg, l’Espagne se départit du tiers occidental de l’île d’Hispagniola. La France en prit officiellement possession et la baptisa Saint-Domingue.

Nous utilisons des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à naviguer sur le site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.